jeudi, 07 juillet 2011

Le bâillement de votre chien!!!

Le bâillement dont il est ici question ne comporte aucunes connotations craintive, dominante ou agressive. C'est très exactement le contraire d'une menace : la réponse qu'un chien non désireux de se battre adresse à celui de ses congénères qui lui envoie des signaux agressifs. Alors que le compagnon humain du sujet qui se met à bâiller n'y voit trop souvent qu'une preuve de nonchalance ou de profond désintérêt, il s'agit bel et bien d'une tentative d'apaisement (à ne pas confondre avec un signe de soumission) qui a généralement pour effet d'amener le chien belliqueux à de meilleurs sentiments. Il n'est pas rare qu'après avoir un peu hésité sur la conduite à tenir, il adopte assez vite une attitude plus cordiale. Il arrive également qu'un chien dominant prenne l'initiative de ce geste de paix auquel correspond parfois le bâillement. Imaginons qu'un tel chien approche un non-dominant et que celui-ci, inquiet, s'emploie à protéger ce qui l'occupait jusqu'alors (de la nourriture, par exemple). Le dominant peut alors se mettre à bâiller, afin peut-être de marquer qu'il n'a nullement l'intention de jouer les trouble-fête. Quoiqu'il en soit, ce comportement suffit généralement à tranquilliser l'autre. Pour en terminer sur ce point, j'ajouterai que les chiens ne sont pas insensibles à nos bâillements.

Témoin cette anecdote, survenue lors d'une émission de télévision à laquelle je participais. Il s'agissait de débattre des affinités éventuelles entre les traits de caractère humains et les préférences pour telle ou telle race de chien, et nous étions plusieurs à avoir été invités avec nos chiens pour parler des rapports que nous entretenions avec eux et des raisons pour lesquelles nous les avions choisis. Au moment où je suis arrivé sur le plateau, trois chiens et leurs maîtres s'y trouvaient déjà. Je devrais prendre place le présentateur de l'émission et une dame, propriétaire d'un Rottweiler de belle taille. Comme je m'asseyais, le molosse poussa un grondement sourd, et, les yeux plantés dans les miens, commença à retrousser les babines et à montrer les crocs. Lui qui ne devait déjà guère apprécier l'étrangeté de la situation considérait sûrement comme un affront innommable le fait qu'un inconnu s'installe près de lui avec autant de désinvolture. Il me signalait donc qu'il me trouvait sans-gêne et voulait que je m'éloigne. Malheureusement, cela m'était impossible. De plus, comme il ne restait que une ou deux minutes avant que nous passions à l'antenne, je n'avais absolument pas le temps d'engager le petit rituel de salutations auquel je me livre d'habitude pour lier connaissance avec un chien. En désespoir de cause, je me contentai de détourner les yeux afin de ne plus croiser le regard de mon voisin et je bâillai ostensiblement. Le chien qui me fixait toujours se mit à ciller. A mon tour, je clignai des paupières et, calmé, il s'allongea par terre, la tête calée sur mon pied. J'étais sauvé.  Stanley Coren

DSC_0098-1.JPGLe creu du Van dans le Jura suisse.

08:00 Écrit par gootchai dans Ethologie, Les zouzous | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook |

Commentaires

Très intéressant ce texte. Ces informations sont bonnes à savoir.
Il ne reste plus qu'à les mettre ne pratique.
Ils sont beaux les zouzou, le grand air leur va très bien.
Bonne journée. Bises.

Écrit par : dimitri | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Il suffit donc de pouvoir parler le chien...
Bonne journée.

Écrit par : Philippe D | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Martine

un bien beau spectacle que tu nous montre là

Gros bisous

Marcel

Écrit par : obelix | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Photo appaisante qui me donne envie de m'allonger dans l'herbe et de...bâiller! Très intéressant ce récit.
Excellente journée à toi.
William

Écrit par : William | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Intéressante et amusante anecdote :observer les chiens pour apprendre à vivre en société !

Écrit par : ulysse | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Martine

J'aime cette photo elle est superbe.
Je te souhaite une bonne journée, Gros bisous et le bonjour à Robert.

Écrit par : Michel | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Là, ils sont bien ! Je te souhaite une agréable journée
JP

Écrit par : jpla | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma chère Martine, Me re-voilà, merci pour toute ta sympathie et amitié. Intéressant ton article, et tes zouzous sont magnifiques et respirent la forme et le bien-être. Je pense bien à toi.
Gros bious et à bientôt ma belle

Écrit par : Marie Thé | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma douce,
Merci pour tes explications, mais ce que je suis encore plus ravie, c'est de voir tes petites beautés.
Ils sont trop craquants. La montagne leur va à ravir.
Bonne journée, je t'embrasse avec toute ma tendresse.

Écrit par : Mousse | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

bonjour martine
tes deux zouzous sont vraiment beaux
pour le baillement tu vois je pensais que c'était comme pour nous
signe de fatigue ou d'ennui
tout gros bisous passe une bonne journée

Écrit par : Anne Bilou | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Salut Martine, intéressante cette anecdote ! On va mettre ça en pratique à l'occasion. Tu n'aurais pas une explication pour les aboiements excessifs? Le chien d'un de nos voisins se met souvent à aboyer sans aucunes raisons, alors qu'il n'y a aucune étranger pour le déranger. Et ça devient très agaçant...

Écrit par : Laurent | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

cool ce texte!

Écrit par : micha | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Martine,
Un article bien intéressant...je ferais plus attention dorénavant, en observatrice de ma petite meute.
Plein de gros bisous et douce fin de journée
Fanchon

Écrit par : Françoise | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Comme je suis venue hier, je te réponds juste à la question que tu me pose au sujet de Chat-Blanc. Comme je l’avais écrit sur mon blog, il est en fin de vie, tu penses comme ma peine est grande ! Je préfère ne pas en parler, car il faut que je tienne le coup. Il est très bien soigné et je laisse le véto en qui j’ai toute confiance, juger du moment où il faudra faire quelque chose de définitif !
Tu comprends que ma vie est tristement bousculée et que la blogosphère passe au second plan, mes visites se font rares et courtes, mais je fais pour le mieux et j’espère que tu me pardonneras.
Gros bisous à toi et aux Zouzous ! à bientôt !
Florence

Écrit par : Florence | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

merci, je l'ignorais mais c'est passionnant d'étudier le comportement des animaux comparé au notre
bonne soirée

Écrit par : Yvon | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Qu'ils ont l'air malheureux !!! :) Beau paysage :)

Écrit par : Azraelle | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Martine,

Très intérressant tout cela.
Je rejoins Laurent pour le chien de ses voisins, ce sont également mes voisins.
Donne nous une idée, cela peut toujours servir.
En tout cas les tiens ont l'air de se plaire sur les sommets.

Gros bisous et bonne soirée

Écrit par : Jean-Pierre Aigleloup | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Martine,
De bien beaux chiens devant un superbe panorama !
Bonne soirée,
Antoine

Écrit par : Antoine | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

On en apprendra encore longtemps sur nos compagnons quatre pattes ! Et on s'interroge encore souvent sur le pourquoi de certains comportements! Bisous

Écrit par : robert | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Zont l'air d'avoir soif les toutous

Écrit par : Gérard | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Il y a longtemps que tu n'avais pas mis d'article dans cette rubrique (que j'adore!). Le témoignage est super intéressant, merci beaucoup!
bisous

Écrit par : patouland | jeudi, 07 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

La grimpette a ete rude et un peu de repos dans l'herbe fait du bien...
Tres belle photo de tes chiens dans ce paysage grandiose.

Écrit par : Akaruiphoto | vendredi, 08 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Le baillement du chien n'a plus de secrets pour nous gootchai. Bon vendredi.

Écrit par : Bruno | vendredi, 08 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

le Rickounet llui lorsqu'il est heureux de voir les personnes qui entrent chez moi et que j'apprécie fait le fête et le comble s'est qu'il se met à éternuer chose qui surprend au premier abord
bonne journée

Écrit par : Tootsie | vendredi, 08 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Très belle photo !!! j'aime beaucoup tes zouzous.
J'en ai appris encore en te lisant sur les chiens, merci. Je pense à toi, à vous... je t'embrasse très fort. à bientôt Martine, bonne journée.

Écrit par : chantal | vendredi, 08 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Article éthologique bien interressant, jolie photo de vos zouzous!

Écrit par : Louisette | vendredi, 08 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

on a envie de s'asseoir à côté d'eux et d'admirer le joli paysage...!

Écrit par : alain | vendredi, 08 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

ils sont troooooooooooooooooop beaux tes zouzous !!!!
bisous

Écrit par : cecilia | samedi, 09 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Très intéressant, je connaissais le geste de se baisser au niveau du chien et j'aurai aimé savoir cette histoire de baillement et de clignement lorsqu'en plein bois perdu, je cherchais des chemins, un chien dévolu au gardiennage d'un élevage de poulets, énorme se mit à me suivre, la voiture était loin, je n'ai pas osé retourner il me suivait aux talons, un vrai molosse, jaunâtre, avec une tête comme un marteau, des hautes pattes, pas sexy pour un sou, j'ai pensé au chien de Baskarville... J'ai marché une demi-heure au moins, le bois était grand et justement je ne le connaissais pas entièrement, à un moment je me suis assise sur un talus, fatiguée, je lui ai parlé doucement, je lui ai dis tu dois être un bon chien, tu ne vas pas me faire de mal je penses, il s'est assis à côté de moi, au bout d'un moment je me suis retournée doucement et je suis partie à la voiture, il m'a suivi jusqu'aux poulets... ouf ! J'ai eu la trouille de ma vie, lorsqu'on passe dans le coin j'en reparles !

Écrit par : Marine mD | lundi, 11 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Martine,

sublime photo...bravo...
amitiés
à vous deux
Daniel

PS : à partir de la semaine prochaine je serai plus disponible

Écrit par : daniel christian | lundi, 11 juillet 2011

Répondre à ce commentaire

Ils sont magnifiques tous les deux !!!!!!

Écrit par : Nokomis | mardi, 04 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.