jeudi, 11 novembre 2010

Souvenons nous ....il y a 92 ans!!!

Ce que nous prenons pour la paix n'est qu'un armistice entre les conflits : la planète grouille, saigne, et ne saurait vivre sans cette violence. [ Jean Cocteau ]

P1000626.JPG

20:00 Écrit par gootchai dans Nature | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

Commentaires

Belle illustration pour s'imaginer comment vit notre Terre aujourd'hui.
Godelieve

Écrit par : godelieve | jeudi, 11 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Quelle photo dis ! Ces oiseaux qui passent juste dans les rayons du soleil perçant un nuage... Il fallait être attentif, bravo ça donne un superbe effet!

Écrit par : Laurent | jeudi, 11 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Gootchai, jolie photo shooté au bon moment pour en faire photo étrange.
Bonne soirée

Écrit par : urson | jeudi, 11 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Très belle illustration d'un monde fou ! et superbe citation de Cocteau belle journée

Écrit par : Sophie | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Ca c'est du rayon de soleil !!! Tu veux pas le passer aussi sur OB pour qu'il soit dans la communauté ??? bises ma belle

Écrit par : katara | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Magnifique, j'adhère complètement à Cocteau et à la beauté de ta photo. Belle journée à toi.

Écrit par : chantal | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Martine

Eh bien la, tu fais très fort avec ce cliché Martine, un grand Bravo c'est superbe.
Je te souhaite une bonne journée, Bisous.

Écrit par : Michel | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

très belle photo, elle serait digne de figurer dans la communauté de Katara ! Quant à la citation de J. Cocteau, il a bien raison, les Hommes (et les hommes en particulier) ont bien du mal à vivre en paix ! bonne journée, bisous.

Écrit par : bibi64 | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

superbe j'aime beaucoup les oiseaux amènent un plus bonne journée A+

Écrit par : Pat 71 | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

C'est superbe.J'aime beaucoup aussi tes photos automnales.
Amitiés,Pierre.

Écrit par : Pierre | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

bonjour martine
la citation est on ne peut plus vrai !
quand à ta photo superbe elle démontre bien
la violence qui ne laisse guère place aux éclaircies
pour la paix
tout gros bisous passe une bonne après midi

Écrit par : Anne Bilou | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

superbe photo waaaaaahhhhhh;-) bisous!

Écrit par : michaeline | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

texte éternel, car si l'on s'en tient à l'histoire de l'humanité...les dégats et les tueries sont plus nombreuses et plus sauvages...Peu d'espoir que cela se termine un jour prochain....
L'image est ambigüe...Menace d'orage et Lumière...Belle illustration!

Écrit par : Gabian | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

certaines histoires resteront marquées,et avec cette photo on peut imaginer que les oiseaux sont les avions de guerres et que les nuages sont la fumée des bombardements
passe d'agréables moments et bisous

Écrit par : l'Angevine | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Gootchai,
Malheureusement l'être humain est comme cela.
Très belle photo !!!!!!!!!!!
Bon WE.
Nono

Écrit par : nono | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Martine,
Un gros bisou en passant sur cette triste réalité. Belle photo
Fanchon

Écrit par : Françoise | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

quel superbe ciel !
bisous

Écrit par : Cécilia | vendredi, 12 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Photo bien choisie pour accompagner cette citation oh combien vraie!
Bon weekend.

Écrit par : Philippe D | samedi, 13 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Elle particulièrement belle cette photo Martine !
Cette envollée juste où il faut, etc. tout y est, superbe !
Je vais voir les Zouzous, à tout de suite !
Florence

Écrit par : Florence | dimanche, 14 novembre 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.