lundi, 28 juin 2010

Ici commence la liberté....

Ici commence la liberté.

La liberté de bien se conduire.

Voici l'espace, voici l'air pur, voici le silence, Le royaume des aurores intactes et des bêtes naïves.

Tout ce qui vous manque dans les villes, est ici préservé pour votre joie.

Enterrez vos soucis et emmenez vos boites de conserves.

Les papiers gras sont les cartes de visite des mufles.

Ouvrez vos yeux et vos oreilles fermez vos transistors. Pas de bruit de moteur inutile, pas de klaxons.

Écoutez les musiques de la montagne. Récoltez de beaux souvenirs, mais ne cueillez pas les fleurs.

N'arrachez surtout pas les plantes : il pousserait des pierres.

 Ne mutilez pas les fleurs, marchez sur les sentiers.

 Il faut beaucoup de brins d'herbe pour tisser un homme. Oiseaux, chevreuils, lapins, chamois, Et tout ce petit peuple de poil et de plume ont désormais besoin de votre amitié pour survivre.

Déclarez la paix aux animaux timides. Ne les troublez pas dans leurs affaires

L'ennemi des bêtes est l'ennemi de la vie. Afin que les printemps futurs réjouissent encore vos enfants !

Samivel poète et randonneur

DSC_0084

10:54 Écrit par gootchai dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Si vous vous décidez un jour de faire le tour du Mt Blanc à pied, lisez Samivel (Tour du Mt Blanc) Vous le ferez alors avec une meilleure approche de la nature et de son histoire.

Écrit par : Robert Gusty | lundi, 28 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Quel bonheur si tout le monde respectait ces paroles.
Bonne semaine,Pierre.

Écrit par : Pierre | lundi, 28 juin 2010

Répondre à ce commentaire

un bien joli texte c'est simplement cela" respecter"


bisous


superbe photo

Écrit par : pascal | lundi, 28 juin 2010

Répondre à ce commentaire

bonjour martine la liberté n'a pas de prix et est plus que précieuse
gros bisous passe une bonne après midi

Écrit par : Anne Bilou | mardi, 29 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir douce Martine, Hé oui, le travail a repris sur les chapeaux de roues...
Magnifique texte que tu nous fait partager et auquel j'adhère à 100%...Je connaissais le début, sans en connaître l'auteur. Je m'endormirais ce soir un peu plus intelligente (merci beaucoup)
La nature est si belle et chante si juste...quand l'homme ne s'en mêle pas!!!
Je t'envoie plein de bisousssss
Fanchon

Écrit par : Françoise | jeudi, 01 juillet 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.