mardi, 23 février 2010

La sittelle torchepot

Les oiseaux de la famille des sittelles partagent un talent unique : à l'aide de leurs griffes puissantes, ils peuvent grimper et descendre sur un tronc d'arbre à la verticale. Pics et grimpereaux escaladent les arbres tête en haut ; la sittelle se déplace en tous sens sur les arbres, même la tête en bas. Elles se déplacent aussi sur la face inférieure des branches. Cependant, elles sont incapables de descendre complètement à la verticale le long des troncs mais seulement en oblique et en zigzag. À cet effet, elles sont pourvues d'un doigt recourbé en permanence vers le haut qui retient le poids du corps.

 La sittelle, oiseau forestier, peut fréquenter les jardins avec des grands arbres. Oiseau très peu sociable, la sittelle vit généralement toute l'année en couple sur un territoire bien délimité, auquel elle est très attachée. Elle le défend même en hiver, contre ses congénères et on peut la voir parfois avec les bandes de mésanges lorsqu'elles visitent les mangeoires.

 Les sittelles visitent les aires de nourrissage à condition de disposer dans les environs immédiats de vieux arbres. Sur les mangeoires, les sittelles sont des oiseaux agressifs, dominants toutes les espèces plus petites et la plupart des espèces de même taille. Si l'autre oiseau ne quitte pas immédiatement les lieux, il est immédiatement attaqué avec virulence. Seuls plusieurs verdiers réussissent à repousser une sittelle agressive.

 À l'instar des mésanges noires et nonnette, elle est connue pour faire des réserves de nourriture dans des crevasses, notamment des noisettes, qu'elle mangera en période de disette. Dans son long bec, elle peut emmagasiner deux ou trois graines de tournesol.

 Elle s'envole alors en direction d'un arbre pour dissimuler son butin dans les crevasses du tronc. Elle camoufle ses caches de graines avec des morceaux d'écorce, de lichen ou de mousse. Comme la sittelle est très fidèle à son territoire, elle retrouve toujours ses cachettes aux cours de ses pérégrinations. Elle coince les noisettes dans des crevasses et assène de puissants coups de bec jusqu'à ce que la coque se fende en deux. Ces martèlements sont si forts qu'on croirait entendre un pic.

saint nicolas +oiseaux 069

12:10 Écrit par gootchai dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

bonjour Martine j'ai beaucoup d'oiseaux sur mon balcon , mais pas cette variété . bonne journée et gros bisous

Écrit par : jean-pierre | mardi, 23 février 2010

Répondre à ce commentaire

Re coucou, c'est encore moi... Je te remercie pour tes encouragements. Ben, si tu regardes bien le plan, la route passera le long du petit bois (où il y a des chevreuils) et juste derrière chez moi, coté jardin. Actuellement de la fenêtre de ma cuisine ou de ma salle de bain et chambre, je vois la fin de l'autoroute....alors j'imagine tout les matins cette route...et toutes les nuits de vrais cauchemars...La réunion s'est bien passée, nous étions +/- 50 personnes, mais nous devrions être 500...alors chacin dans son quartier va ameuter ses voisins...car le but est d'être le plus nombreux possible. Et puis cela risque de coûter cher, avocats, géologue, études du biotope, et architectes, etudes d'incidences économiques "réelles"....mailing, réunions...Alors on essaye de se mettre en association. Ma voisine, Nathalie Delattre, et son mari, Serge Plume, artistes (chansons et trompetitste de grande renommée) vont essaayer de faire un concert avec l'appui du châtelain d'Ittre sous une découverte culturelle de notre région...promenade et découvertes et en soirée le concert. On va tenter d'inviter Jean-Luc Fonck et son groupe Stella. Ma voisine le connaît bien, et j'ai été en humanité avec lui (on délirait bien...)
Alors, j'ai fait une lettre personnalisée à chacun de mes voisins dans le quartier Bilot/Thibermont (53 lettres, j'ai pas encore fini...)
Voilà en bref...En plus certains politiques sont avec nous...on va voir ce que ce fameux ministre Henry va décider...si c'est comme à Charleroi...tant mieux pour nous...mais apparement, il sait bien retourner sa veste....
On essaye en tout cas de mettre toutes les chances de notre côté.
Merci beaucoup pour l'intérêt que tu portes à ce projet et à notre action.
Je te laisse là...j'suis un peu emballée...et il est tard.
Bisous tout plein et du soleil partout chez toi....
Fanchon

Écrit par : Françoise | mardi, 23 février 2010

Répondre à ce commentaire

bonsoir c'est si beau tout ses chiens qui court.. toute cette nature!

un passage agréable...

Écrit par : veronique | mercredi, 24 février 2010

Répondre à ce commentaire

jolie prise c'est un très bel oiseau
en plus très rapide
Bravo pour la netteté de ta photo

bsous

Écrit par : Pascal | mercredi, 24 février 2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Martine, Tu es vraiment exceptionnelle, et si gentille. Malheureusement, seul les personnes directement concernées, en l'état actuel, peuvent intervenir...mais si nécessaire, je penserais sûrement à toi.
C'est un peu tôt pour déterminer une date. Mais dès que je la connais, je t'en ferai part...une super occasion en effet...
Je t'embrasse et t'envoie mille belles pensées
Très affectueusement
Fanchon

Écrit par : Françoise | mercredi, 24 février 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.